top of page
  • Photo du rédacteurconstancepereira

Questions courantes sur l'intervention d'un sophrologue en entreprise

En résumé, pourquoi faire appel à un sophrologue en entreprise ?

La sophrologie est recommandée en entreprise pour répondre à diverses attentes et besoins des salariés en termes de mieux-être :

  • gestion plus efficace des exigences et contraintes du travail « moderne »

  • renforcement de la résistance au stress chronique et soulagement des symptômes associés (troubles du sommeil, troubles digestifs et musculo-squelettiques)

  • amélioration de la performance ainsi que des relations et de la cohésion entre équipes ou services (capacité d’attention et d’écoute)

En résumé donc, elle aide à créer un espace apaisé et propice à l’épanouissement individuel de tous les collaborateurs et à la réussite du projet global de l’entreprise.

Qui impliquer dans cette démarche ? CE ou RH ?

Le bien-être au travail est une démarche qui nécessite un maximum de consensus et d’acteurs.

Il est donc conseiller d’y impliquer les acteurs les plus à même de porter ce type de projet : dirigeant, CE, représentants du personnel, médecine du travail...

Les attentes exprimées par le commanditaire me donneront des informations précieuses pour que j'ajuste le cadre de mes interventions aux besoins particuliers de votre entreprise et de vos collaborateurs.

Par exemple, lorsque la demande vient du comité d’entreprise, je travaille essentiellement sur les notions de relaxation, de détente et de bien-être. Si je suis sollicitée par la RH, alors l’action est ciblée : elle peut être préventive (acquisition de stratégies pour améliorer l’attention, la concentration ou la créativité), ou curative : troubles musculo-squelettiques (posture), risques psycho-sociaux du type dépression, burn-out, bore-out…

Il est également important de rappeler que la sophrologie s'adresse à des personnes volontaires, car sans implication elle ne peut pas être efficace.

Faut-il choisir des séances de groupe ou un suivi individualisé ?

La réponse dépendra des personnes concernées. Pour certains cadres, participer à des séances de groupe, qu’elles soient de relaxation ou sur des sujets plus ciblés, est difficilement concevable. Le choix devra donc tenir compte de la culture d’entreprise, du thème abordé et de la motivation des personnes concernées.

Comment se déroule une séance collective ?

Chaque séance dure 1h environ, regroupant de 5 à 12-15 collaborateurs.

Comme pour une séance individuelle, elle est décomposée en trois temps :

  • un premier temps d’échange avec les participants pendant lequel je vais également expliquer le déroulé de la séance

  • un deuxième temps d'exercices que nous réalisons tous ensemble (aucun contact physique)

D'abord des exercices de respiration dynamique (mouvements doux du corps alliés à la respiration). Leur pratique s’effectue assis ou debout.

Puis nous passerons à la détente mentale : une visualisation permettant progressivement d’atteindre l’état sophroliminal. C’est un état de conscience modifiée proche du sommeil et favorable à l’émergence de pensées positives. Les participants seront assis confortablement ou allongés (sur un tapis de sol par exemple), les yeux fermés et guidés par ma voix.

  • un dernier temps consacré à un échange sur le vécu positif de la séance.

C’est un temps de partage volontaire à travers ses ressentis individuels (sensations, perceptions). C’est un bon moyen de mettre à l’aise les personnes les plus introverties. Les préjugés tombent, les gens se découvrent ou se redécouvrent… On crée ainsi une dynamique de groupe souvent essentielle à la cohésion d’équipe et donc à la performance de l’entreprise.

Combien de séances faut-il prévoir pour un sophrologue en entreprise ?

Le nombre de séances varie en fonction de l’objectif visé. La sophrologie est une méthode douce et progressive qui agit au niveau corporel, les ressentis personnels sont donc forcément subjectifs.

En général, on dit qu’il faut au moins 3 séances pour commencer à ressentir les effets de la relaxation dynamique et 4-5 pour qu'une personne ne devienne autonome dans la réalisation de ses exercices et techniques.

Pour un atelier sur un thème donné, comme la gestion du stress ou la confiance en soi, il faut compter en moyenne 8 séances collectives à un rythme hebdomadaire. Si le protocole de séance collective ne suffit pas, le collaborateur pourra avoir recours à des séances individuelles (en entreprise ou en cabinet) plus appropriées à traiter les demandes personnelles.

Un sophrologue en entreprise a t’il une obligation de confidentialité ?

Le sophrologue en entreprise, comme dans son exercice libéral, est soumis à une obligation de confidentialité vis-à-vis de ses clients. Il est tenu au respect absolu du secret professionnel envers les personnes qu'il suit, de manière à assurer la protection du cadre d’exercice professionnel.

  • Dans la conduite des groupes, il informera les participants de l’extension du secret professionnel à chacun d’eux.

  • Ce secret professionnel ne pourra être levé que dans le cadre des dispositions prévues par la loi.

Par extension, quand il exerce en entreprise, il a une obligation absolue du secret professionnel et ne peut, en aucun cas et sans accord préalable de l’entreprise, divulguer le nom de l’entreprise ni les activités qu’il y réalise.

Membre de la CSS, je respecte le code de déontologie.

Est-il possible d'allier la sophrologie à d'autres médecines douces ?

Oui bien sûr. Tout dépend de la demande initiale de la personne : il est possible de travailler en relation avec des ostéopathes, des kinés, des étiopathes, des chiropracteurs…

Il est néanmoins important de rappeler que la sophrologie ne soigne pas. Le sophrologue n’est pas un médecin ni un psychologue : il ne pose pas de diagnostic et ne donne pas de traitement. Il accompagne et transmet des outils en restant dans le cadre respectueux des principes déontologiques et éthiques à sa profession.

Quelle est la prise en charge d’un sophrologue en entreprise ?

Pour l’entreprise comme le particulier, de plus en plus de mutuelles prennent en charge des séances. Certaines entreprises peuvent aussi intégrer les séances de sophrologie dans les journées découverte bien-être ou innovation.

Enfin, pour les séances proposées par le CE, les entreprises peuvent proposer de prendre en charge une partie. À lui de décider s’il souhaite financer tout ou partie des séances pour ses membres au même titre qu’une activité sportive ou culturelle.


bottom of page